Archive pour le 8 avril, 2012

Je suis …

Image de prévisualisation YouTube
Si j’ai du caractère
Un sacré tempérament
Qui ont valu à ma mère
Du souci et des tourments
C’est que j’ai dans les artères
Le tanin et les pigments
Qui font le sang de la terre
Comme la lave d’un volcan

Je suis la fille du vent
Qui traverse les montagnes
Je tourmente les passants
En faisant voler les pagnes
Je défie tous les courants
Toutes les stars de cocagne
Qui passent en rêvant
De platine et de champagne

Si j’ai du caractère
Un sacré tempérament
Qui ont valu à ma mère
Du souci et des tourments
C’est que je tiens de mon père
La passion et l’engouement
Qui font guincher les chaumières
Et s’enlacer les amants

Je suis la fille du vent
Qui traverse les montagnes
Pour violenter les passants
Les villes et les campagnes
Je me méfie des couvents
Et des dieux portant le pagne
Car je porte en mon sang
Toutes les plaies de l’Espagne

Si je suis entière
Et que je vais de l’avant
Sans écouter de mon père
Les avertissements
C’est que’ comme ma mère
J’ai reçu en naissant
La lueur de l’éclair
La force du vent

Moi qui suis sa fille
Je porte la folie
Des belles de Castille
Ou bien d’Andalousie
Je tiens de ma famille
Ce qu’aujourd’hui je suis
Je pointe mes banderilles
Face aux dangers de la vie

Car j’ai du tempérament
Ce foutu caractère
Qui font dire à mon père
Que je suis son cheveu blanc
Que je suis son cheveu blanc

Publié dans:Non classé |on 8 avril, 2012 |2 Commentaires »

Je suis l’absente L’insaisissable …Je suis l’absente L’insupportable …Je suis l’absente L’insaisissable …Je suis l’absente L’insupportable…..

Image de prévisualisation YouTube

On me cherche sans jamais me trouver
J’attire et j’attise les désirs inavoués
Comme le poison que l’on redoute
Je me dessine dans l’ombre d’un doute
L’abîme dans lequel tu plonges
Le songe dans lequel tu t’enfuis
La vérité en dépit du mensonge
Je jette le trouble dans ton esprit
Je suis l’absente
L’insaisissable
Je suis l’absente
L’insupportable
Je suis l’absente
L’insaisissable
Je suis l’absente
L’insupportable

Je vis dans chacun de tes gestes
Je m’évanouis dans chacun de tes mots
Je suis le temps qu’il te reste
Sombre et claire comme l’eau
Une douleur insidieuse
Un soupir inachevé
À ton âme au combien précieuse
Le mensonge qu’il te faut combler
Je suis l’absente
L’insaisissable
Je suis l’absente
L’insupportable
Je suis l’absente
L’insaisissable
Je suis l’absente
L’insupportable

Publié dans:Non classé |on 8 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Mais si …

Image de prévisualisation YouTube

… tu crois un jour que tu m’aimes
Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
Et cours, cours jusqu’à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m’aimes
Et si ce jour-là tu as de la peine
A trouver où tous ces chemins te mènent
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S’installe en toi
Pense à moi
Pense à moi

Mais si tu crois un jour que tu m’aimes
Ne le considère pas comme un problème
Et cours, cours jusqu’à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m’aimes
N’attends pas un jour, pas une semaine
Car tu ne sais pas où la vie t’emmène
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S’installe en toi
Pense à moi
Pense à moi.

Mais si tu…

Publié dans:Non classé |on 8 avril, 2012 |Pas de commentaires »

mes pensées |
kittygirly |
j'ai une algoneurodystrophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | binsle120
| Univers sans lisse
| Les ANIMAUX et leurs MESSAGES