Archive pour novembre, 2012

Angus And Julia Stone – All Of Me !

Image de prévisualisation YouTube
Is there a cure for this pain
Maybe I should have something to eat
But food wont take this emptiness away
Im hungry for you my love

Well I made it through another day
In my cold room
On scraps and pieces left behind
I survive on the memory of you

All Of me is all for you
Youre all I see
All of me is all for you
Youre all I need

Is there a remedy for waiting
For loves victorious return
Is there a remedy for hating
Every second that Im without you

All of me is all for you
Youre all I see
All of me is all for you
Youre all I need

All this life is all for love
Its the only road Ill choose
And every street and avenue
Only one will lead me back to you

One Love, One Love, One Love
One Love, One Love, One Love

Angus And Julia Stone - All Of Me ! 402566_389340647802739_101147855_n

Publié dans:Non classé |on 14 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Ilya – Guilty Kisses

Image de prévisualisation YouTubePlease look at me your eyes, say much
Please look at me your eyes, say much
I look forward to moving to our new place
Cozy, fireplace, bedroom set
Perfect little family, in a perfect little home

Maybe things will be different then
Maybe your kisses will be guiltless then
Your kisses are guilty kisses

Please look at me your eyes, say much
Please look at me your eyes, say much

Your kisses are guilty kisses
Have you been disloyal, I sense something is wrong
Your kisses are guilty kisses
You’ve been disloyal, something is definitely wrong

Maximum occupancy is two
Take your meaningless belongings and pathetic self out of this home

Please look at me your eyes, say much
Please look at me your eyes, say much

Ilya - Guilty Kisses  530766_389352691134868_1507276294_n

Publié dans:Non classé |on 14 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

GrRrRrRrRrRrRrRrR…

GrRrRrRrRrRrRrRrR... 533710_386231881446949_815478749_n1

Publié dans:Non classé |on 14 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

…si loin de moi!

...si loin de moi! 101_0772

J’arrête pas de la pleurer , tous le jours , a n’importe quelle heure de la journee ,j’arrive pas a me contrôler…elle me manque tellement!
Je ne sais pas et je ne comprends pas ce sentiment que je ressens …
J’ai l’impression que tout s’écroule devant moi, que j’ai plus de force…plus envie de rien.
je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens …des que je suis seule j’arrête pas de penser a elle, j’essaie de m’occuper au max! mais sans résultat…! Tout me fait penser a elle….tout a la maison , quand je sors ….tout tout!!!
Ma vie ne sera plus la même …et n’est plus la même!
C’est fou tout ça!!! mais on n’y peu rien…tant qu’on est la…faut continuer a se battre pour réaliser ses rêves, ses objectifs et être « heureuse »…! La vie n’est pas aussi simple! Belle, elle l’est quand il y a de l’amour dans l’air…
Pourquoi autant de peine en moi?

Publié dans:Non classé |on 13 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

♪♫…♪♫

♪♫...♪♫ 59416_10151220536120053_1828596283_n

Musique…Maux et mots de l’âme…!

Publié dans:Non classé |on 13 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Breathe Me…

Image de prévisualisation YouTube

« …Ouch I have lost myself again
Lost myself and I am nowhere to be found,
Yeah I think that I might break
I’ve lost myself again and I feel unsafe… »

Publié dans:Non classé |on 13 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Arrakis – Sébastien Loné ♫♪♪♫

Image de prévisualisation YouTube
J’ai troqué le bonheur contre le vent
Pour voyager librement
Mes mains tenant le cap du voyage
Mon cœur vers le large
Présent, cadeau de vie de ces instants
Bercé par le firmament
Des milliers d’âmes guident mon chemin
Lumières passées, demains

Le présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

J’ai quitté mes heures contre marrées
Destructrices…envolées
Ah! l’avant.. turbines, arbre sans fin
Qui m’avaient pris en son sein
M’élevant au rang des responsables
Tyran de mes semblables
Mains tremblantes dans la boue, face au temps
Vie en chantier! L’Avent

A présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

J’ai pleuré mon amour, échoué, las
Il a fait sonner le glas
Instants tannés le coeur coagulé
Cicatrices d’un temps passé
Pour ne pas oublier et vivre mieux
Brides, guident d’autres lieux
Contre le vent le passé s’efface
Et laisse place au présent

Le présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

Sébastien Loné

J’adore les paroles de cette chanson…tellement de choses dites entre les lignes…!!!!

Publié dans:Non classé |on 12 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

« Plus je vois les hommes, plus j’admire les chiens. »

Publié dans:Citations |on 12 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Zazie & Aaron _ La place du vide …

Image de prévisualisation YouTube
Il y a trois rêves que je visite
Ta peau, tes mots et puis le risque
Qu’un jour nos corps en manque d’alcool viennent
Se déposer sur le sol

Comme ils sont beaux les rêves d’hier
Oubliés là dans la poussière
Sous un prétexte du temps qui passe
On laisse le vent prendre leur place

C’est pas la faute des océans
Si les hommes plongent leur rêve dedans
A force de croire à l’invisible
Souvent les miens se trompent de cible

C’est pas la faute des océans
Si les hommes plongent leur rêve dedans
A force de croire à l’invisible
Souvent les miens se trompent de cible

J’ai peur des ciels sans horizons
Que mes bras deviennent ta prison
J’ai peur que sur le cri des autres
On écorne un peu trop le notre

L’acide peut prendre l’espace du miel
Et le monde change en rêve cruel
N’oublie jamais les premières ailes
Souviens-toi du goût de sa peau

C’est pas la faute des océans
Si les hommes plongent leur rêve dedans
A force de croire à l’invisible
Souvent les miens se trompent de cible

J’ai peur des ciels sans horizons
Que mes bras deviennent ta prison
J’ai peur que sur le cri des autres
On écorne un peu trop le notre

J’ai peur des ciels sans horizons
Que mes bras deviennent ta prison
J’ai peur que sur le cri des autres
On écorne un peu trop le notre

Il y a trois rêves que je visite
Ta peau tes mots et puis le risque

Publié dans:Non classé |on 12 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

« Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes, avec le temps »

« Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes, avec le temps » dans Citations 3087901279_1_19_ldqpjh24Citation de Samuel Beckett

Publié dans:Citations |on 12 novembre, 2012 |Pas de commentaires »
1...45678