Archive pour le 30 janvier, 2013

Arrakis : Live – Sébastien Loné

Un peu de douceur avec la belle voix de Sébastien Loné.
Arrakis : Live
Bon’amprem a tous!

watch?feature=player_embedded&v=apSgQahVpo0

J’ai troqué le bonheur contre le vent
Pour voyager librement
Mes mains tenant le cap du voyage
Mon coeur vers le large
Présent, cadeau de vie de ces instants
Bercé par le firmament
Des milliers d’âmes guident mon chemin
Lumières passées, demains

Le présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

J’ai quitté mes heures contre marrées
Destructrices…envolées
Ah! l’avant.. turbines, arbre sans fin
Qui m’avaient pris en son sein
M’élevant au rang des responsables
Tyran de mes semblables
Mains tremblantes dans la boue, face au temps
Vie en chantier! L’Avent

A présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

J’ai pleuré mon amour, échoué, las
Il a fait sonner le glas
Instants tannés le coeur coagulé
Cicatrices d’un temps passé
Pour ne pas oublier et vivre mieux
Brides, guident d’autres lieux
Contre le vent le passé s’efface
Et laisse place au présent

Le présent

refrain-

Sûr de moi même sous la lune et les étoiles
Le vent qui souffle efface toutes mes traces
Du sable coule épices du temps qui passe
Dès dunes bleues nuits s’élève l’aurore

Sébastien Loné

Publié dans:Non classé |on 30 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

Les Contraires

Même lit, même camp
Ni l’un et l’autre ne s’entend
Même vent, mêmes envies
Ca ne nous arrive pas souvent
On attend, on s’attend
A vivre la même vie
Et pourtant, et pourtant seulement
Ce qui nous sépare nous unit

J’adore, tu n’aimes pas
Je sors, tu restes là
J’accours, tu es parti
C’est le jour et la nuit
Je rêve que je m’envole
Tu restes cloué au sol
Ce qui nous unit, nous échappe

Le même souffle, même cri
Pourquoi ni l’un et l’autre ne comprend
Tu fais semblant, je fais comme si
Coule dans nos veines, même sang
Et pourtant, et pourtant
Les combats, les non-dits
On apprend et le temps que ça prend
Pour que le noir au blanc se marie

J’adore, tu n’aimes pas
Je sors, tu restes là
J’accours, tu es parti
C’est le jour et la nuit
Tu rêves que tu décolles
Je reste cloué au sol
Ce qui nous unit, nous échappe
Nous rattrape
Nous aspire
Nous inspire

Et je garde le sourire
Et tu gardes le silence
Tu crains le pire
Moi j’essaie
Les contraires s’attirent
Que je garde le sourire
Quand tu gardes le silence
Quand tu soupires
Moi j’espère
Que les contraires s’attirent
Les contraires
S’attirent

Image de prévisualisation YouTube

Que dire …

Publié dans:Non classé |on 30 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

mes pensées |
kittygirly |
j'ai une algoneurodystrophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | binsle120
| Univers sans lisse
| Les ANIMAUX et leurs MESSAGES