Archive pour juillet, 2013

La vie…

La vie... 5bd3bfbe68de24ac046238324aafa1f2
« Tu sais, la vie vaut la peine d’être vécue.
Tu sais, la peine vaut l’en-vie
d’être vaincue.

Ferme les yeux et danse. »

Publié dans:Non classé |on 28 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Nous…

Nous... 995741_613564612010079_2009828994_n

« Notre amour est un doux refuge, au coeur de ses branchages,

Nos désirs y couvent, à l’abri du temps, son feuillage…

Le vent y souffle en délices, ses caresses en son sein,

La sève en baisers, afflue sur nos lèvres et mains…

Nos racines sont liées l’une à l’autre, comme nos âmes

Confondues, qui frémissent sous les voluptés, se pâment…

Naît alors, un chant divin et sous la harpe du vent,

S’élèvent au ciel, murmures, qu’épousent nos corps amants…

Notre nid est un doux sanctuaire, les oiseaux gazouillent,

Sifflent leur belle mélodie ! Même sous la pluie qui mouille…

Nos saisons qui passent, n’assèchent en rien nos sentiments,

L’Amour, n’est que couleurs, lumière, aux frondaisons du temps !

Notre force est solide, en son monde souverain,

Ni les bourrasques, tempêtes, n’obstruent notre chemin,

En lianes éternelles, s’enlace, parure de lierre

Fidèle, qui nous unis toi et moi, entre ciel et terre…

La vie fourmille en son antre, ma longue chevelure,

Se parsème de fleurs ; sous les étreintes et brûlures

Du soleil, l’amour verdoie en fruits juteux, nos coeurs,

Qui s’épanchent en elixirs, fontaine de nos ardeurs…

Dans le gémissement et le froufou des feuilles, le vent

Nous lie, en un lien profond, qu’on ne peut déraciner,

Nos corps, soudés l’un à l’autre, en nos hanches nouées,

Où bourgeonne la vie, en des exquis frémissements…

L’Amour s’est gravé en notre arbre ! Nos respirations,

Se sont mélangées, aux ramifications des saisons…

Divine est sa floraison tout comme son doux sommeil,

Lorsque s’endort notre passion en nos rêves vermeils…

Notre amour est un doux refuge, au coeur de ses branchages,

Nos désirs croissent, se déshabillent, en doux effeuillage,

Le vent y souffle en délices, ses caresses en son sein,

La sève en baisers, afflue sur nos lèvres et mains… »

Publié dans:Non classé |on 28 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

et …

et ... au-pire

Publié dans:Non classé |on 28 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

C’est comme ça…

Le couple c’est ça : tu es amoureux, tu baises beaucoup. Ensuite l’amour qui te permettait de trancher l’existence comme avec une sagaie, son usage devient aussi laborieux que si tu avais soudain, au cœur de la jungle, pour seul outil un couteau à beurre dont le manche part en couilles.

Tu baises moins. Cependant tu es toujours amoureux, en tout cas c’est ce que tu te dis pour éviter de voir les choses en face. Et comme cette diversion ne durera pas cent sept ans, tu en trouves une autre. Tu fais des enfants. Et pour les enfants une maison avec un jardin et pour vous deux une belle chambre. Alors tu bosses beaucoup, vous bossez beaucoup pour maintenir ça à flots, l’amour se transforme, vous allez au cinéma, vous discutez.

Tu n’es plus amoureux. Mais y a les enfants, la maison, le chat, tu peux pas t’enfuir en courant, il y a la flemme surtout, la grande, la terrible flemme de retomber amoureux, de devoir tout recommencer. Tu préfères t’accrocher, tu préfères creuser ton tunnel comme un sarcopte et rester là jusqu’à la mort. La baise oui t’aurais rien contre, le frisson d’un regard quand il plonge dans le tien, mais tout le reste, tout le reste. Le cinéma, les discussions, l’espèce d’Univers commun à bâtir, c’est au-dessus de tes forces de recommencer tout ça. Alors tu ne t’enfuis pas et tu t’emmerdes, l’autre s’emmerde aussi, s’emmerdent pareil les enfants et c’est heureux parce que des enfants qui ne s’emmerdent pas ne grandissent jamais et n’auront pas envie d’aller voir ailleurs si on se marre mieux.

Oui. Tu t’emmerdes, vous vous emmerdez, c’est comme ça.

Il y a d’autres façon de vivre l’amour mais bien souvent elles rendent dingue.

Source: NO-NAAAME !!!

Publié dans:Non classé |on 28 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Granger-Loné

Granger-Loné dsc_3050

Pros ou amateurs, ils travaillent leurs partitions – Guingamp

Crédit photo Phillipe Hamon

Publié dans:Non classé |on 20 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

« Albatross » : une musique qui s’envole…

 « Albatross » : une musique qui s'envole... sab-alba
Par son éclectisme voulu, son mélange de styles et de références culturelles, mais aussi par la jeunesse de ses membres et leurs passions communes, « Albatross » séduit.
Aussi bien les tunisiennes et les tunisiens que les visiteurs étrangers qui apprennent, par un « bouche-à-oreilles » qui ne cesse d’enfler, les dates et lieux de concerts du groupe.

« Albatross » en concert en mai dernier
Composé de 5 jeunes gens, le groupe vaut la peine d’être vu et entendu. Et le public ne s’y trompe pas ; il est intergénérationnel, tout comme les titres qu’ont choisi ce groupe ; les plus anciens reconnaitront des morceaux rock, métal et pop retravaillés ; les plus jeunes découvriront les propres compositions d’ « Albatross », influencées par le heavy métal, avec des mélodies orientales, marquant ainsi leurs prestations de cette touche d’originalité multi cultures qui fait leur style.
alba
Un ensemble autodidacte de passionnés
« Albatross » s’est créé autour d’objectifs communs : challenge, partage, art, solidarité, réussite d’une musique actuelle internationale, que le groupe réussi à intégrer dans sa propre culture. La particularité, la « marque » du groupe est une passion autodidacte et commune de la musique ; ils ont appris seuls.

A la question pourquoi « Albatross », ils répondent : « l’Albatros », oiseau légendaire, représentant la liberté, les voyages, l’immensité de l’océan… symbole du présage, chance, malchance, fardeau phycologique, voire malédiction, dans la culture anglaise…d’où le reflet de l’image de cet oiseau dans les compositions de ce groupe… évoquant le fardeau, la souffrance de l’humanité devant la société.
albatross

Cinq musiciens originaires de Bizerte
Sabrine, la vocaliste principale et guitariste, enseignante en langue anglaise est âgée de 28 ans ;

Alaa Essaies, guitariste de 23 ans, est également étudiant en 3ème année d’informatique ;

Mohamed Ali Ben Soula, guitariste, 28 ans est technicien réseau ;

Maissen Ayed, bassiste, 20 ans poursuit ses études. Et le benjamin du groupe ;

Wacef Essaies, batteur ,16 ans et encore éléve au lycée.

Ils ont déjà donné de nombreux concerts dans différentes manifestations culturelles, et sont disponibles pour des représentations privées, leur permettant de vivre leur passion en la finançant. Ainsi, originaires de Bizerte ; ils ont prévu plusieurs dates pour satisfaire un public qui ne cesse d’augmenter.

Image de prévisualisation YouTube
Betrayed – Albatross (Progressive Metal Tunisia)

Vous pouvez écouter également :
B\'fannou بفنّو by Albatross (Sabrine)

Bad side By Albatross

Life is a prison by Albatross

Article rédigé par Manou Bouzid, la correspondante en Tunisie du Kiosque aux Canards, est allée voir et écouter « Albatross »… – See more at:« Albatross » : une musique qui s\'envole

Publié dans:Non classé |on 20 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Le grand amour…

 Le grand amour... dans Citations 1011436_440860552679994_2019844639_n
« Le grand amour, quand il n’y a plus de distance, quand on n’a même plus besoin de poser une question parce que la réponse est déjà en soi et en l’autre. »
de Victor-Lévy Beaulieu

Publié dans:Citations |on 20 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

« C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible. Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. »

« C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible. Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. » dans Citations ec4e394aac4de95355392f665d764fde

Publié dans:Citations |on 13 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

mes pensées |
kittygirly |
j'ai une algoneurodystrophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | binsle120
| Univers sans lisse
| Les ANIMAUX et leurs MESSAGES