Archive pour la catégorie 'Citations'

Le bonheur, c’est quand le désir ne s’épuise jamais.

f150aa67edb9ef8bf96e32c000964467

Publié dans:Citations |on 16 septembre, 2017 |Pas de commentaires »

La tristesse …

La tristesse décolore ma perception du monde passé, je la laisse couler jusqu’aux prochaines couleurs qu’elle révélera.fd54360e0a68e829c320448d6cd48bb1

Publié dans:Citations |on 15 septembre, 2017 |Pas de commentaires »

Fragilité…

Aimer, c’était sans doute se montrer nu à l’autre. Nu dans sa force, et nu dans sa fragilité. Vrai. Qu’est-ce qui me faisait peur dans l’amour ? Cette nudité ? Sa vérité ? La vérité ?.

Solea

10271516_858532310827747_2998202729193928524_n

Publié dans:Citations |on 12 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Du côté de chez Swan

…Autrefois on rêvait de posséder le cœur de la femme dont on était amoureux ; plus tard, sentir qu’on possède le cœur d’une femme peut suffire à vous en rendre amoureux. Ainsi, à l’âge où il semblerait, comme on cherche surtout dans l’amour un plaisir subjectif, que la part du goût pour la beauté d’une femme devait y être la plus grande, l’amour peut naître—l’amour le plus physique—sans qu’il y ait eu, à sa base, un désir préalable. À cette époque de la vie, on a déjà été atteint plusieurs fois par l’amour ; il n’évolue plus seul suivant ses propres lois inconnues et fatales, devant notre cœur étonné et passif. Nous venons à son aide, nous le faussons par la mémoire, par la suggestion. En reconnaissant un de ses symptômes, nous nous rappelons, nous faisons renaître les autres. Comme nous possédons sa chanson, gravée en nous tout entière, nous n’avons pas besoin qu’une femme nous en dise le début—rempli par l’admiration qu’inspire la beauté—pour en trouver la suite. Et si elle commence au milieu—là où les cœurs se rapprochent, où l’on parle de n’exister plus que l’un pour l’autre—nous avons assez l’habitude de cette musique pour rejoindre tout de suite notre partenaire au passage où elle nous attend.

Du côté de chez Swan
[ Marcel Proust ]

Publié dans:Citations |on 6 mars, 2014 |Pas de commentaires »

« J’écris pour transformer la tristesse en nostalgie et la solitude en souvenirs. »

Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit.

lonely

Publié dans:Citations, Texte |on 4 février, 2014 |Pas de commentaires »

« Les coeurs des femmes sont comme ces petits meubles à secret, pleins de tiroirs emboîtés les uns dans les autres. » de Gustave Flaubert

c8edec1043ec74a65f43bb427c140ee9

Publié dans:Citations |on 15 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

« Le temps de l’attente ressemble au temps de la sécheresse. Toujours trop long. »

« Le temps de l'attente ressemble au temps de la sécheresse. Toujours trop long. » dans Citations 5254097e4f3b76bc78bc5a0ffa20a92b

Publié dans:Citations |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

« On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu’on en a juste une. »

« On a deux vies. La deuxième commence le jour où on réalise qu'on en a juste une. »  dans Citations 1069290_10151618262564398_1959385350_n

Publié dans:Citations |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

« L’amour se nourrit de patience autant que de désir. »

« L’amour se nourrit de patience autant que de désir. » dans Citations 9ca0779da65248eade468f42dda6a244

Publié dans:Citations |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

« Le désir est désir de l’Autre. »

« Le désir est désir de l'Autre. » dans Citations f3c7da7d8d1dece4a2da1ea5f4ae9e6b

Publié dans:Citations |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »
12345...8

mes pensées |
kittygirly |
j'ai une algoneurodystrophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | binsle120
| Univers sans lisse
| Les ANIMAUX et leurs MESSAGES